Skip to content

La forteresse de Gherla

La forteresse de Gherla (forteresse de Martinuzzi), construite dans le style Renaissance, est située sur la rive droite de la rivière Someşul Mic, à Gherla. Elle est certifiée depuis 1540, construite à l’ordre de l’évêque d’Oradea, Gheorghe Martinuzzi, trésorier et gouverneur de la Transylvanie.

La forteresse a été construite selon les plans de l’architecte Domenico da Bologna, sous la forme d’un quadrilatère avec des bastions défensifs aux angles, entouré de murs épais et d’un fossé d’eau, et l’entrée et la sortie de la forteresse se trouvaient sur un pont-levis, avec accès par des tunnels souterrain.

Au fil du temps, la forteresse a appartenue à plusieurs familles nobles, dont les princes de la Transylvanie, Sigismund Báthory et George Rákóczi II. Comme elle n’avait plus d’importance stratégique, l’empereur Joseph II transforma la forteresse de Gherla en prison centrale pour la Transylvanie. En 1913, la prison a été transformée dans un institut de prévention pour mineurs, où les enfants ont étudié et appris divers métiers.

Pendant le communisme, la prison de Gherla a connu deux périodes distinctes: les années 1945-1964 prison politique, respectivement les années 1964-1989 prison pour les détenus de droit commun. Après 1989, la prison de Gherla, l’une des plus anciennes de Roumanie, est devenue un pénitencier à sécurité maximale.