Eglises et Monastères

Le monastère,,Adormirea Maicii Domnului”
Le monastère,,Adormirea Maicii Domnului”de la localité Nicula est parmi les monastères les plus représentatifs de la Transylvanie, en particulier par l'iconostase qui présente l’icône miraculeuse de la Vierge Marie qui aurait pleuré en 1699. Actuellement,le 15 Août de chaque année se produit le plus grand pèlerinage en Transylvanie, lors de la célébration "de l’Assomption". Autres attractions représentatives du monastère sont l’église en bois du XVIIe siècle et l'atelier de création d'icônes peintes sur verre.
Cathédrale Métropolitaine Orthodoxe,,Adormirea Maicii Domnului”
Entre les années 1923 – 1933,par initiative de l'évêque Nicolae Ivan et avec le soutien de la Maison Royale de Roumanie, dans la Place Avram Iancu de Cluj-Napoca est érigéela cathédrale épiscopale, un monumet de style byzantin avec des éléments de style Brancoveanu. Actuellement, le sous-sol de la cathédrale a ouvert un musée qui présente l'histoire des diocèses orthodoxes de Cluj, l’art iconographique et la crypte des hiérarques.
L’Église romano-catholique„Sfântul Mihail”
L’Église romano-catholique„Sfântul Mihail”, qui domine Piaţa Unirii à Cluj-Napoca, est un important bâtiment en style gothique de Transylvanie. La tour de l’église, réalisée en style néo-gothique, avec la croix du sommet a une hauteur de 80 m. La construction de l'église date de 1316, pendant le règne du roi Charles Robert d'Anjou.
La Synagogue Néologue
La Synagogue Néologue, située à Cluj-Napoca sur la rue Horea est un monument architectural de la fin du XIXe siècle, avec des éléments spécifiques au style mauresque comme la façade et les quatre tours.A présent, elle est connue sous le nom ,,Templedes déportés ".
Eglise du Monastère Franciscaine
Eglise du Monastère Franciscaine se trouve à Cluj-Napoca, dans Piaţa Muzeului, le lieu de culte étant construit par l'ordre franciscain sur le site où a été construite la première église de la ville dans le XIe siècle.

Dans les chapelles latérales sont des pierres tombales d'aristocrates de Transylvanie, la plus importante étant la famille Kornis,aménagé sur l'initiative du comte Sigismond Kornis, gouverneur de Transylvanie.
CathédraleGréco-Catholique "Schimbarea la Faţă"
A Cluj-Napoca, sur Bulevardul Eroilor, l’ordre franciscain-minorit décide d’ériger en 1779, avec le soutien de l'impératrice Marie-Thérèse, une église qui sert aujourd'hui la cathédrale grecque-catholique. L’Église en style baroque a la forme de salle, avec autel polygonale et façade amplifiée de pilastres verticaux doubles. L’Église a été retournée àl’Eglise Roumaine Unie avec Rome, maintenant étant la Cathédrale de l’épiscopat de Cluj-Gherla.
Église romaine-catholique "Calvaria"
Dans le quartier de Mănăştur, sur une colline qui dominait l’entrée dans la ville, on rencontre une des plus importantes institutions de la Transylvanie médiévale,l’abbaye bénédictine de Cluj-Mănăştur, qui était directement subordonné à l'archevêque d'Esztergom. L’Église d'aujourd'hui a été construite après 1896 et contient certains éléments des églises des périodes antérieures: l'ancienne porte de l'église ou un cadran solaire qui permet d'identifier le nom de l'abbé Anton.
Église romaine-catholique « Sainte-Marie » de Turda
L’Église est un monument architectural réalisé en style gothique avec contreforts inscrites. Ici ont eu lieu beaucoup de sessions de la Diète de Transylvanie, et en 1568 a été adopté le premier édit de tolérance religieuse en Europe.
Cathédrale arménienne-catholique « Sainte-Trinité » de Gherla
La ville de Gherla est connue à l'époque médiévale comme Armenopolis, étant l'un des centres importants de la communauté arménienne de l'Europe du Sud et Centrale. La cathédrale, un monument architectural imposant, est situéeau centre de la localité et possède un patrimoine formé des éléments de valeur, y compris un tableau comprenant des éléments stylistiques indiquant qu'il a été peint dans l'atelier de Rubens.
Église en bois « Sf. Nicolae » de Cizer
Église en bois « Sf. Nicolae » de Cizer - Parc Ethnographique Romulus Vuia, Cluj-Napoca. L’Église a été transférée du village Cizer, département Salaj et est faite de poutres en chêne massif. Le narthex est en plan polygonal avec cinq côtés et le naos et l'autel ont une forme polygonale. L'importance de l'église, fondée en 1773, est aussi historique, la construction étant réalisée également par Horea, le principal dirigeant de l'insurrection paysanne roumaine en 1784, fait témoigné par une inscription sur la voûte du naos.