Skip to content
catedrala ad

Cathédrale Métropolitaine Orthodoxe ,,Adormirea Maicii Domnului”

L’année 1918 marque la réalisation de l’État unitaire roumain par l’union politico-administrative des territoires roumains sous la juridiction de l’Empire austro-hongrois et de l’Empire tsariste avec le Royaume de Roumanie. Immédiatement après la Grande Union, un siège épiscopal orthodoxe a été rétabli à Cluj avec le titre d’épiscopat de Vad, Feleacu et Cluj.

Dès l’année suivante, l’évêque Nicolae Ivan a proposé la construction d’une cathédrale orthodoxe dans le parc en face du Théâtre National, dans la place Avram Iancu. Ainsi, entre 1923-1933, à l’initiative de l’évêque et avec le soutien de la Maison Royale de Roumanie, fut construite la cathédrale épiscopale, l’un des bâtiments monumentaux les plus importants de style roumain, réalisé après la Grande Union du 1er décembre 1918. On est de style byzantin avec éléments définissant le style Brâncoveanu, selon le projet des architectes George Cristinel et Constantin Pomponiu.

La sanctification de la cathédrale a eu lieu dans un cadre festif en 1933, le service étant présidé par le patriarche de Roumanie (Miron Cristea), le métropolite de la Transylvanie (Nicolae Bălan) et l’évêque de Cluj (Nicolae Ivan). La fête a été suivie par le roi Carol II et le prince héritier Mihai, ainsi que des membres du gouvernement roumain.

Entre 1997 et 2000, à l’initiative de l’archevêque Bartolomeu Anania, a commencé un vaste processus de rénovation de la cathédrale, processus qui a réussi à ajouter les éléments du projet initial qui dans les années ‘30 ne pouvaient pas être réalisés. Les 4 tours qui encadrent la tour centrale ont été ajoutées, a été réalisée la sculpture des 18 énormes colonnes du rond-point de la grande tour, ont été réalisés les 8 médaillons sculptés dans la pierre et les arcs en pierre des façades latérales. En 2001, l’évêque Bartolomeu, avec le Conseil Diocésain, a décidé de doter la cathédrale d’une iconographie monumentale en technique de la mosaïque.

Dans la cathédrale, il y a une icône de la Vierge Marie avec l’Enfant, peinte en 1673 par le prêtre Luca de Iclod, une icône qui en fait partie, avec l’icône du monastère de Nicula et l’icône de l’église des Piaristes de Cluj, de la catégorie des célèbres icônes de la Transylvanie, peintes par le même prêtre. Au sous-sol de la cathédrale se trouve un musée qui présente l’histoire des diocèses orthodoxes de la région de Cluj, l’art iconographique à partir du 14ème siècle et la crypte des hiérarques.