Skip to content

Le monument de la résistance anti-communiste

Dans la période 1945-1966, les intellectuels roumains de l’entre-deux-guerres, les officiers de l’armée royale roumaine mais aussi les simples paysans considérés comme les ennemis du nouveau régime totalitaire ont été exterminés dans les camps de détention. À l’entrée du Parc Central “Simion Bărnuţiu”, l’architecte de Cluj, Virgil Salvanu, a érigé un monument dédié aux victimes de la résistance anticommuniste qui a été dévoilé en 2006. Il se présente sous la forme d’un cube de béton recouvert de marbre blanc, les noms des localités dans lequel opéraient les camps de concentration de la période communiste, etant recouverts de marbre noir.